Retour au Blogue

DEEPSAT : POUR DU DÉPISTAGE PRÉCIS ET AUTOMATISÉ DES RAVAGEURS EN AGRICULTURE


L’équipe d’OT vient d’obtenir un financement de l’Agence spatiale canadienne pour combiner l’utilisation de drones et l’application d’algorithmes d’intelligence artificielle pour dépister des pathologies présentes dans le feuillage des vignes. Le dépistage dronique sera guidé par une carte de risque de présence de ravageurs produite en combinant l’humidité du sol dérivée des données SAR et un modèle bioclimatique. Cette solution contribuera à l’utilisation raisonnée des intrants agricoles.

Contexte

Lors de discussions avec divers intervenants du « monde agricole » (producteurs, conseillers, chercheurs), le besoin d’outils de dépistage automatisés et fiables pour faciliter l’utilisation raisonnée des intrants agricoles s’est avéré de la plus haute importance en raison de la règlementation imminente concernant l’utilisation des intrants. L’application des intrants agricoles de manière raisonnée (bon produit – bonne dose – bonne place – bon moment) permet de réduire le gaspillage et d’augmenter le bénéfice net pour les producteurs agricoles. Le dépistage automatique par drone, dont le prix (quelques milliers de dollars) vaut une fraction du coût de la main-d’œuvre spécialisée (qui est rare), permet de réduire le coût et l’effort de cette opération.

Le projet deepSAT (le deep learning pour une meilleure exploitation des systèmes aériens télépilotés en agriculture) permettra de transformer la donnée acquise par drone en une information utile pour l’agriculteur en profitant de tout ce que les technologies de capture, de stockage, de transfert (Internet des objets) et de traitement (intelligence artificielle) peuvent offrir.